vendredi 22 octobre 2010

De l'utilisation de Sketchup pour l'aménagement intérieur

En voyant l'article de Nicolas sur le planet made-in-fr, je me suis rappelé un article en cours depuis quelques mois. Voici donc l'occasion de le finir :)

Background: notre cuisine est plutôt petite et ouverte sur la pièce de vie principale. Ce qui veut dire, peu de rangements et un besoin d'organisation pour que le bordel ne se voit pas. Pour cela nous avons prévu une petite arrière-cuisine qui se doit d'être aménagée au mieux avec des étagères. Seulement cette pièce est très torturée possède un vélux, deux sous-pentes perpendiculaires et héberge le four. Exit donc les aménagements tout fait ou les étagères Ikea. Nous allons devoir faire du sur-mesure.

Sketchup

Jusqu'à  présent, j'ai toujours commencé par des représentations en 3D à  main levée suivis de plans à  l'échelle, le tout sur papier (par exemple pour la cuisine). Jusqu'à  ce que je découvre Sketchup. Pour ceux qui ne connaissent pas :

Google SketchUp est un logiciel de modélisation 3D, d'animation et de cartographie orienté vers l'architecture. Initialement édité par la société @Last Software (racheté par Google depuis lors), ce logiciel se caractérise par des outils simples (rotation, extrusion, déplacement, etc.), qui en font un logiciel de 3D très différent des modeleurs 3D classiques.
source: Wikipédia

Après une courte phase d'apprentissage[1] on se retrouve très rapidement capable de modéliser des pièces, des meubles à  l'échelle. Vous pouvez positionner facilement les cotes, faire différents essais, voir votre mise en place sous tous les angles, gérer les alignements ...

100 fois sur le métier, remettez votre ouvrage, n'a jamais été aussi facile :)

Une fois la modélisation faite, le maitre d'ouvrage[2], peut étudier la proposition sous tous les angles. on est donc sur que cela conviendra parfaitement aux besoins avant de commencer quoi que ce soit. Et ça n'a pas de prix :)

Un autre énorme avantage dans mon cas : le calcul automatique des cotes. J'ai commencé par modéliser ma pièce biscornue. une fois fait, j'ai positionné chaque étagère à  sa hauteur (en fonction de ce que l'on voulait mettre dessus) sans me préoccuper de leur taille[3]. Enfin il m'a suffit de positionner les cotes pour avoir directement la taille de chaque morceau de bois ! Au final, lors de la découpe, je n'ai pas eu plus d'un cm de décalage par rapport aux plans.

Dernier point, l'optimisation des découpes. C'est toujours la galère de calculer combien de planche de CP il va falloir pour minimiser les pertes. On peut découper à  l'échelle les étagères en papier et les positionner sur d'autres plus grandes. On peut aussi sortir la calculette et attraper un mal de tête. Avec Sketchup, on fait pareil mais plus facilement et sans papier ni aspirine :) Et hop, un plan de découpe !

Réalisation

Malheureusement, je n'ai pas de photos de la construction. Voici quand même quelques détails sur celle-çi.

Les étagères sont en contre-plaqué de 20mm. La portée étant très grande (2.44m au plus) et le poids prévu aussi (conserves, four, bouteilles d'eau), le CP apporte une rigidité bien venue. Pour les plus grandes, j'ai même ajouté une cornière en acier sur l'avant histoire de renforcer encore cela.

Elles reposent, pour toute la longueur, sur des tasseaux fixés au mur. Ces tasseaux sont biseautés[4] pour s'adapter à  l'angle de la sous-pente. Les cotés des étagères sont biseautés de la même manière.

Une série de "poteaux" placés entre chaque étagère limitent la portée sur l'avant. Ainsi l'accès est maximisé et la surface est très peu compartimentée. La tranche de chaque étagère est embellie d'une baguette simplement clouée pour cacher la feuillure du CP et arrondir les angles.

Au final, c'est très logeable et très solide[5] et le maitre d'ouvrage est satisfait.

Notes

[1] les tutos vidéo sont super

[2] comprendre madame

[3] alignement automatique !

[4] merci la scie circulaire sous table

[5] je monte dessus sans que ça bouge


Commentaires du post original